DemonInterieur
Profile

Demon Interieur

La peur est une émotion que l'on ressent q...

    Bonnes vacances ! Navrée de l'abandon du blog.. Je n'ai plus franchement le temps... (06/07/2017)

  • 3351 visits
  • 21 articles
  • 0 hearts
  • 735 comments

Ophiophobie profonde 16/07/2016

Ophiophobie profonde

 
Ophiophobie profonde
 
 
 
Peur. Un simple mot, qui peut pourtant signifier un nombre incalculable de choses.
 
Une petite fille pouvait avoir peur de n'importe quoi. Tout ce qui était étranger, impressionnant ou encore tonitruant. Un jour ou l'autre, la petite fille en question était presque obligatoirement confrontée à cette peur. Heureusement, elle repartait toujours en courant vers ses parents pour un peu de réconfort. Cependant, il y avait toujours une exception à la règle. Dans ce cas-ci, elle se nommait Kinana.
 
Un matin, alors qu'elle ne devait pas dépasser les dix ans, la jeune fille arrosait les fleurs du jardin de son honorable grand-père, l'ancien maire du village. A l'époque, elle adorait s'occuper des roses, en particulier de celles qui grimpaient le long de la barrière qui délimitait la propriété de sa famille. Elles possédaient moins d'épines que les autres, et, surtout, Kinana les trouvaient différentes - elles avaient la force de s'enrouler autour de la palissade et de monter toujours plus haut. Qui plus est, elles sentaient bon et semblaient si délicates, si fragiles... Et pourtant, qui avait l'audace d'y toucher repartait le doigt ensanglanté.

Kinana voulait être comme elles, autrefois. Elégante, courageuse, déterminée. Elle voulait être une jeune fille qui ne baissait jamais les bras, qui gardait la tête haute malgré les épreuves qu'un jour ou l'autre elle devrait affronter. Cependant, bien qu'elle ne le sache pas, elle ne serait jamais une rose. Plutôt une pâquerette, ou une marguerite, perdue dans un champ dénué de couleurs. Seule.
 
En attendant, malgré ses divagations florales, elle détestait bien particulièrement que certaines bêtes vinssent la déranger pendant qu'elle prenait plaisir à s'occuper de ses protégées. Les serpents. Ils étaient nombreux, et en été ils se cachaient entre les plantations et dans les buissons par dizaines. Kinana ne le supportait pas, et préférait rester à l'intérieur lorsqu'elle avait de mauvais pressentiments. Ses roses pouvaient bien attendre.
 
Ce matin-là, elle venait d'arroser les tulipes lorsqu'un drôle de bruit attira son attention. Elle se retourna pour tenter d'identifier ce qui avait bien pu le faire, et son regard buta sur une longue silhouette écailleuse qui se déplaçait lentement entre les hautes herbes, celles qui poussaient sauvagement à l'arrière de la demeure de son grand-père. Elle frissonna de dégoût, avant de s'approcher lentement de cette chose inconnue.
 
Elle bondit en arrière alors qu'une tête triangulaire émergeait tranquillement des herbes indomptables. Un serpent. Sa langue fourchue se faufila entre ses lèvres quasi-inexistantes et vint battre l'air. Ses yeux globuleux la fixèrent d'un air sournois, et Kinana sentit son ventre se tordre de terreur. Un faux pas et c'en était fini d'elle. Des vertiges lui vrillèrent le crâne tandis qu'elle se sentait perdre l'équilibre. Sa vue se brouillait. Etait-ce vraiment à cause de ce serpent ?... Soudain, quelqu'un cria une incantation et un éclair vert l'aveugla. Kinana sombra dans les ténèbres.
 
A partir de là, elle ne se souvenait de rien. Une obscurité totale enveloppait une bonne partie de ses souvenirs, et plusieurs années de sa vie se trouvaient entièrement dans le flou à présent. Toutes envolées dans le néant. Toutes perdues, comme la petite marguerite qu'elle était en réalité. Pfuit. Disparues.
 
Peur. Ce mot, si petit et sans envergure, qui fait naître tant de sentiments dans le coeur des hommes.

Lorsqu'elle avait rouvert ses yeux d'émeraude, elle s'était sentie plus perdue que jamais, allongée dans ce lit qui ne lui appartenait pas. Cependant, le vieil homme qui se tenait à côté d'elle et disait avoir veillé sur elle lui assura qu'il ne lui était rien arrivé de grave. Pour la rassurer, il avait même affirmé qu'elle s'était juste endormie. Mais Kinana ne l'avait pas cru, pour la simple et bonne raison qu'elle ne connaissait ni ce vieillard, ni la pièce dans laquelle elle se trouvait, ni la jeune fille qu'elle voyait, juste en face d'elle, dans le miroir.
 
La robe qu'elle portait en cet instant lui était inconnu, et le visage rond et jovial ainsi que son air surpris ne pouvaient tout simplement pas lui appartenir. Et pourtant, ces cheveux violets et ces yeux émeraude témoignaient le contraire. Elle ne se souvenait de rien, même son corps et son visage lui paraissaient totalement étrangers. Elle avait peur.
 
Oui, elle avait été terrifiée. Elle avait d'abord poliment refusé d'y croire, en insistant sur le fait que c'était impossible. Puis plus elle y avait réfléchi, plus la chose lui avait paru crédible. La crainte qu'elle éprouvait envers ces animaux s'était décuplée, et elle ne pouvait plus supporter d'entendre rien que leur nom. Encore aujourd'hui, elle ne cessait de se répéter intérieurement qu'elle avait été un serpent. Serpent. Serpent. Ce mot tourbillonnait dans sa tête, emprisonnait ses sens et brouillait sa vue de larmes. Elle avait été une de ces horribles bêtes, détestée de tous et de toutes. Elle avait été un serpent.
 
Depuis son plus jeune âge, la jeune fille détestait ces animaux écailleux, qui rampaient sur le sol tout en produisant des sons aussi bizarres les uns que les autres, leur langue se frayant un chemin entre leurs lèvres inexistantes et se tortillant dans tous les sens comme un minuscule asticot perdu. Tous ces sifflements incessants, qui pouvaient perdurer des heures durant sans jamais s'arrêter, à en faire frémir des dizaines d'animaux...
 
Leurs grands crochets faisaient frissonner n'importe qui, et l'on pouvait s'imaginer sans problème ces deux immenses canines transpercer notre chair. Kinana s'imaginait sans aucun problème la douleur qu'elle ressentirait si cela lui arrivait un jour. Le sang qui perlerait, non, qui se déverserait en un torrent abondant depuis sa plaie, qui tacherait ses modestes robes. Elle s'imaginait le poison qui se mettrait à parcourir ses veines à la seconde même où l'horrible reptile aurait perforé la membrane de sa peau...
 
Et leurs yeux. C'était le pire. Ces billes fendues qui fixaient quiconque osait les défier, tantôt jaunâtres, tantôt noirs comme la nuit. Et il ne fallait pas oublier les plus longs, qui pouvait étouffer leurs victimes rien qu'en les enserrant dans leurs anneaux mortels. Leur habileté, leur rapidité, leur force pour certains d'entre eux, tout cela les rendait détestables.
 
A chaque fois qu'elle en voyait un, elle se retrouvait paralysée de terreur, les yeux écarquillés, tétanisée par la simple présence de l'animal. Elle sentait sa joie et sa bonne humeur la quitter subitement, et ne devenait plus qu'une statue sans émotions, sans sentiments. Ou plutôt, sans aucun autre sentiment que la peur. Elle la dominait pendant les longues secondes durant lesquelles la bête la fixait. Puis les yeux de la bête en question luisaient étrangement, et elle repartait comme s'il ne s'était rien passé.
 
Tout dans ces êtres infâmes lui rappelaient son ancienne vie, ou encore le fait qu'elle n'avait pas été humaine pendant au moins la moitié de son existence. Un pieu invisible s'enfonçait alors brutalement dans son coeur, et elle ne pouvait s'empêcher de laisser sa peur s'écouler le long de ses joues à travers ses larmes.
 
Et pourtant, Kinana en avait été un. Elle ignorait pendant combien de temps, et cela la rendait encore plus malade. Elle avait peut-être elle-même fait des victimes, glisser ses crocs dans la douce chair d'un enfant, fixer avec envie les plus petits des animaux, siffler pendant de longues heures pour communiquer avec les autres. Ou simplement pour faire peur à des jeunes filles perdues.
 
Peur. Ce mot qui désigne un simple fait, celui de craindre quelque chose du plus profond de son âme.

- Kinana ? Tu... Tu m'écoutes ? 
 
La concernée cligna plusieurs fois des paupières, la tête encore pleine de visions cauchemardesques, avant de se rendre compte que quelqu'un la fixait attentivement. Une jolie blonde à la peau bronzée et aux petits yeux noirs sirotait un smoothie orange, étalée sur le bar de la guilde. Deux fantômes dansaient autour d'elle, et venaient de temps à autre lui caresser les épaules. Son bonnet orange en forme de chat fit tilter la serveuse, qui se remit à nettoyer le verre qu'elle tenait à l'aide d'un chiffon. Elle afficha un petit sourire d'excuse, en espérant que son amie ne lui en voulait pas.
 
Excuse-moi, Chica, j'étais perdue dans mes pensées.
 
La jeune fille soupira de lassitude, baissa les yeux vers son tabouret et renifla discrètement. Les deux fantômes arrêtèrent de danser pendant quelques secondes puis reprirent leur chorégraphie lorsque la blonde se redressa sur son siège.
 
Ça ne fait rien, j'ai l'habitude qu'on m'ignore... J'essayais de te demander : quel est l'animal qui te fait le plus peur ?
 
Et d'horribles images revinrent à l'esprit de la violette, qui les chassa d'un brusque geste de tête. Mais elle ne souhaitait pas en parler, et préféra inventer un mensonge peut-être pas aussi crédible qu'il n'en avait l'air.

Oh, moi... Je déteste les abeilles. Ces insectes me dégoûtent !
 
Et Kinana, sans attendre la réponse de son amie, se baissa pour ranger le verre brillant de propreté dans l'un des placards qui se trouvaient en dessous du comptoir. Pour le remettre parmi les siens, certes, mais également pour que Chica ne voie pas les larmes qui coulaient abondamment sur ses joues aussi fines et claires que de la porcelaine. Pour rien au monde elle n'aurait voulu partager son ophiophobie avec Chica ou avec qui que ce soit. Après tout, elle avait des démons intimes, et ses amis avaient les leurs.






Ophiophobie profonde

 
 
Je suis tombée par hasard sur ce projet et je me suis tout de suite dit que je devais y participer, que je devais relever le défi. Je faisais partie des premières personnes à choisir un personnage mais il n'en restait aucun de la bande à Natsu. Je me suis alors rabattue sur les personnages secondaires. Quand j'ai vu que Kinana était libre, je me suis précipitée sur elle et, faisant partie de mes chouchous, j'ai immédiatement eu des idées et commencé l'OS. Trouver le démon de Kinana ne s'est pas révélé difficile, bien au contraire : elle a une peur monstre des serpents que l'auteur a clairement dénoncée (l'ophiophobie, d'où le titre du texte). Je me suis inspirée de son caractère d'après l'anime car, dans le manga, elle stagne vraiment au second plan et c'est bien dommage. Pour tout vous dire, je dois avouer que je suis assez fière de moi même si j'aurais pu placer la barre plus haut. Si je devais ajouter un petit mot en rapport avec la peur ? Ne craignez pas vos démons, ne les laissez pas vous maîtriser. C'est à vous de les contrôler.



Ophiophobie profonde

 
Laissez un commentaire, un avis constructif ! Cela fera plaisir à l'auteur et vous serez ainsi prévenus de la sortie des autres textes ! 
Margot
Ophiophobie profonde

Tags : Ophiophobie profonde - Critick - Kinana

16/03/2016

A la découverte de Rhea ... L'Enfer t'ouvre ses portes ! 08/06/2016


 
 
Rhea qu'est-ce que c'est ? Rhea c'est les ténèbres, c'est la porte de l'Enfer. Si tu te crois en mesure d'assumer, si tu te crois assez courageux pour sonner à l'entrée, alors entre. 
 
 
En me promenant, j'ai découvert Rhea. Un blog recueil de textes réservé aux méchants, aux vilains, aux démons, ainsi qu'à ceux dont on ne parle pas dans les écrits. Le principe est simple : tu as écrit u texte ayant pour personnage principal ou tu en as un tout simplement dans tes placards, il te suffit de remplir la fiche d'inscription et ton texte sera ainsi répertorié sur Rhea. 

En soi, c'est vraiment très simple. Et ça attire les lecteurs ! Qui plus est il est géré par deux web-miss absolument adorables ! Que des qualités, des idées innovantes et un blog magnifique ! 
 
 
 
Comment ça se fait que vous soyez encore là dis donc ?
 
Margot

Bien le bonjour à vous ! 15/01/2016

Bien le bonjour à vous !
 .
 .14 mai 2016 

La date de fin était le 1er Juin 2016, je tenais à vous annoncer que je la repoussais pour raisons personnelles. Vous avez donc beaucoup plus de temps pour rendre votre/vos texte(s) puisque je vous laisse le mois de Juin en entier et une partie de Juillet. Par conséquent, je fixe le début de la fin du projet à la date du 17 Juillet 2016

J'ai par ailleurs eu une autre idée en ayant lu un superbe texte, sombre à souhait. Et si je faisais une catégorie Extras ? C'est-à-dire que, si des auteurs ont des textes sombres qui rentrent dans le thème du projet, il se pourrait que je leur demande leur accord pour les publier sur le blog. Je requiers donc vos avis et votes ! 

Merci.

Bien le bonjour à vous !

+ Je tenais à vous remercier pour tous vos messages de soutien et d'encouragements. Ce genre de comportements est vraiment méprisable et je souhaitais vraiment vous dire merci. Que vous ayez laissé un mot ici ou si vous êtes carrément allés lui parler, MERCI Ça fait chaud au c½ur d'avoir des personnes comme vous dans notre entourage.

Un énorme merci aussi pour MimieMinndia-ChanEavyMikaguchi, FairyNoMadoshi et WhiteFairy qui nous ont soutenu et sont même allés leur parler. 

Bien le bonjour à vous !
Rappel : [toujours valable]

Sache que si tu viens à supprimer ton blog ou changer ton pseudo sans me l'avoir dit et donner un nouveau lien, ton/tes personnages te seront retirés d'office sans plus de questions.


Quand vous vous réinscrivez :
→ mettez en commentaire le lien de votre blog
→ le(s) nom(s) de votre/vos personnage(s) 
.
.
Margot 

Principe & Explications 23/08/2015

Principe & Explications

 
~ Nous avons tous une peur profonde ancrée en nous, une terreur insoutenable, un passé difficile, une personne ou un souvenir qui nous hante, quelque chose qui nous tourmente à chaque instant. Un démon intérieur ~
 
Bonjour, Bonsoir, Bonne nuit, mesdames, mesdemoiselles, messieurs ! 


Connue sous le pseudo de MissGogoow, je suis Margot, également appelée Levy sur LevyRepertory. Pourtant, ici, je ne suis que Margot. 

Si j'ai crée ce troisième blog, c'est sur un coup de tête. Une idée a un jour germé dans mon esprit et elle y est restée, s'y est développée au mieux.
Elle a débuté suite aux scans de l'arc Tartaros. Vous vous souvenez de la fin, où tous les personnages sont mal, tourmentés ? Natsu, Lucy, Erza ... Et bien, c'est ÇA ! Cette douleur, cette peine, ce désespoir ... Tout ça m'a marquée - et peut-être que je ne suis pas la seule. 
Quoi qu'il en soit, cette petite pensée qui s'était infiltrée à mon insu dans ma tête a porté ses fruits vu que je vais la partager avec vous !
 

J'ai pour but d'écrire un recueil sombre.
 

Oui oui, moi, fana de rose, de mignon, d'amour, de joie, de bonheur, je veux du sombre. Pourquoi ?! 

A vrai dire, ce n'est pas vraiment moi qui vais écrire mais vous ! En effet, ceci n'est pas un concours, ni un défi ; c'est un projet. Que je souhaite mener à bien et avec votre aide
 

Le concept est simple : dans le manga Fairy Tail, il y a toujours une douleur cachée. A vous de la trouver, de l'exploiter ! Ce recueil va donc porter sur les peurs des personnages de Fairy Tail - et pas seulement ceux de la guilde ! Un personnage du manga équivaut à un démon intérieur, pas besoin de faire mille et une peur. Il suffit de choisir la bonne =)
 

Les règles : même si ce n'est pas un concours, il y en aura quand même à respecter.

• Le Recueil portera uniquement sur le fandom de Fairy Tail
• Les univers alternatifs sont interdits tout comme les changements de comportements des personnages importants [Lucy ne peut pas devenir une vraie garce avec des supers-méga pouvoirs]
• Le passé du personnage devra être respecté un minimum
• L'écrit devra comporter minimum 1 500 mots
• L'écrit peut être humoristique autant que sombre mais il faudra avoir choisi un bon contexte [par exemple, vous ne pouvez pas choisir Erza et lui faire rêver de la Tour du Paradis, de tout ce qu'elle y subit, pour ensuite la réveiller dans un palais où elle se met à rire à cause de cette bêtise]
• Dans la catégorie « Autres », vous devrez insérer le mot de passe "démon", pour montrer que vous avez bien lu les règles
• Il devra aussi être en romanesque, le style théâtrale étant prohibé
• Vous devrez vraiment, vraiment insister sur les sentiments [donc il ne faut pas que ce soit uniquement du dialogue]
• Un personnage ne pourra être pris qu'une seule fois
Un personnage = un démon intérieur
 

Malgré le fait que ces règles ressemblent à celles d'un concours, ce n'en est pas un : c'est un projet.

Les informations importantes :

• Si deux auteurs - ou plus - choisissent le même personnage, ce dernier reviendra à celui l'ayant dit en premier.
Aucune réservation ne peut être faite car si le détenteur ne rend jamais réponse, le personnage sera bloqué, ce qui n'est pas envisageable.
• Il n'y a pas vraiment de date limite. Vous avez du temps pour trouver vos idées, les mettre en place. Cependant, à partir du 17 Juillet 2016, je ferais des rappels à ceux qui n'ont pas rendus et fixerai une date limite.
• Pour les inscriptions, vous pouvez le faire à l'instant même où la lecture de cet article est terminée. Je conseille d'ailleurs aux participants de s'inscrire tôt, pour avoir un choix des personnages plus vaste et plus varié.
• Comme je vous l'ai dit, l'écrit peut être humoristique. Toutefois, il ne faut pas que ce soit de l'humour noir mal placé : ne tournez pas en ridicule une peur profonde de votre personnage [encore une fois, mon exemple d'Erza]. Mais pour que vous voyez ce que je veux dire, prenons Panther Lily : il a peur des orages, vous pouvez donc le tourner en humour, bien évidemment =)
• Il n'y a pas de notes mais les écrits seront exposés sur ce blog, DemonInterieur, et donc à la vue de tous. Si jamais un auteur souhaite que seules des personnes triées sur le volet puissent accéder à son écrit, il sera mis en article secret sur demande.
/!\ ATTENTION /!\ quand vous vous inscrivez, vous vous engagez à écrire et terminé votre récit. Je veux bien accorder des délais mais je n'aime pas être prise pour une conne. Si au bout de multiples rappels, de délais en plus, il n'y a toujours rien, vous serez supprimés et votre personnage confié à quelqu'un d'autre.
Par ailleurs, si vous changez de pseudo, merci de me le faire savoir, tout comme si vous supprimez votre blog. Dans ce dernier cas, votre personnage sera automatiquement confié à une autre personne.

Pour vous inscrire : c'est sur cet article et pas autre part !


J'espère que vous serez nombreux à participer ! S'il y a des questions, même les plus bêtes, je me ferais un plaisir de vous répondre !
Bon courage !


Infos en plus : 
• l'habillage a été réalisé par La TaverneHabillée
• pas de dragueurs ni de pervers ou de plagiaires
• pubs non autoriées 


Principe & Explications

Des bannières sont à présent disponibles, crées par les mains expertes de Eaucre.
Choisissez celle qui vous correspond, affichez votre soutien et faîtes tourner pour que le nombre de participants augmentent ! Et si tu es assez doué(e) en graph, tu peux même en créer une qui sera en accord avec ton blog =)


Margot
Principe & Explications
Principe & Explications
Bonus : grâce à Minndia-chan, j'ai découvert cette superbe image. Regardez, peut-être que ça vous aidera à mieux comprendre le principe ! 

Margot